L'information en continu des Médias Catholiques

Et dieu dans tout ça ? « Abus sexuels : la parole qui guérit ? »

Bookmark and Share

Dans son émission «  ? – le magazine des philosophies et des religions » de ce dimanche 29 janvier 2012, Jean-Pol Hecq recevra Danielle Sherer, Photini Marakakis, Gabriel Ringlet et Armand Lequeux.
Sur RTBF La Première, diffusion de 11h à midi et de 23h15 à minuit.

Les victimes de osent de plus en plus souvent prendre la parole, alors même que c’est en grande partie sur leur silence que reposait le scénario du harcèlement. Une parole qui reste difficile, bien évidemment, mais qui est en train d’acquérir un certain droit de cité. Preuve en est les nombreux livres et témoignages sur ce sujet douloureux.
Mais cette prise de parole, inimaginable il y a encore peu, est-elle à même de « libérer » les personnes dont la vie a un jour basculé ?

Avec Danielle Sherer, auteure de « Personne ne te croira » (éd. Albin Michel), Photini Marakakis, artiste peintre, Gabriel Ringlet, prêtre, écrivain, professeur émérite de l’UCL et Armand Lequeux, gynécologue, sexologue et auteur de nombreux livres dont « Le Sexe et le goupillon » (éd. Fidélité, en collaboration avec Charles Delhez)

Le sujet agenda portera sur « La Multiculturalité à l’épreuve », à l’occasion d’une conférence-débat le 31 janvier 2012, au Théâtre National à Bruxelles.

cp/at

Print Friendly

Lire aussi :

URL courte: http://info.catho.be/?p=12557

Posté par le 27 jan 2012. inséré dans CathoBel Belgique, le fil info. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Commentaires Facebook et InfoCatho.be

4 Commentaires pour “Et dieu dans tout ça ? « Abus sexuels : la parole qui guérit ? »”

  1. BD

    A voir qui seront les intervenants, inutile de dire que ce débat sera d’emblée orienté.

  2. L.W.

    Ringlet chez les laïcistes de la RTBF, il sera bien chez lui.

  3. burubu

    la perspective d’une indemnisation était la dernière des choses à proposer ,elle éveille l’intérêt financier alors qu’il y a prescription dans la majorité des cas. La justice n’est pas appliquée de la même maniere pour tous : les autres secteurs de la vie civile sont traités avec beaucoup plus de largesse, et ce n’est pas les dirigeants de ces associations qui parlent d’indemnisation et de lévée de la prescription.

  4. Hubert de la Vallée

    Mais pourquoi donc les victimes semblent toutes avoir perdu la foi ? Quelle ingratitude.

Répondre

Le JP de 18h15 des Médias Catholiques

Vidéo à la Une

En vidéo depuis le Vatican

Audio à la Une

Abonnez-vous gratuitement à CathoBel !

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation pour valider votre inscription!

Nos pages spéciales

Dimanche 16 en ligne

Il était une foi TV

Voir plus...

Il était une foi Radio

Ecouter plus...

Synode de Tournai «Pour que tous aient la Vie, la Vie en abondance»

Galerie photo

Services

Connexion | Conçu par InfoCatho.be | Conditions d'utilisation