L'information en continu des Médias Catholiques

Les responsables des messes Eurovision se rencontrent à Gand

Bookmark and Share

Les 21 et 22 mai se sont réunis à Gand une quinzaine de responsables des programmes catholiques de l’Eurovision. Cette réunion annuelle a permis des échanges d’expériences et la prospection, dans un contexte audiovisuel public européen en mutation.

Radio 2, l’antenne régionale de la VRT (Télévision belge flamande), a reçu dans ses locaux les responsables des messes télévisées européennes, Au-delà de l’évaluation des célébrations passées et la programmation des années 2012-2014, les responsables du CRFT / Jour du Seigneur (France Télévisions), de la Radio Télévision belge francophone (RTBF), de VRT, de KRO/RKK (Télévision néerlandaise), du CCRTv et du Centre catholique de Radio et Télévision (CCRT), partenaires respectifs des chaînes suisses RSI et RTS, ont réaffirmé leur volonté et la nécessité d’une collaboration étroite. Les collègues des services religieux irlandais (RTE), tchèque et suisse alémanique (SF) ont été associés aux travaux du groupe.

Confrontés aux défis économiques actuels des grandes chaînes publiques, les partenaires religieux réunis à Gand ont insisté sur le rayonnement européen des grandes fêtes liturgiques catholiques, prises en charge par les différentes chaînes à tour de rôle, et sur leur rayonnement ecclésial. Au-delà des grandes fêtes liturgiques, la réunion de Gand a élargi les possibilités de retransmissions de célébrations particulières, lors de fêtes locales: Poya d’Estavannens (FR) du 12 mai 2013, l’Armada (grande manifestation batelière) à Rouen (France) du 9 juin 2013, bénédiction de la mer à Blankenberge (Belgique néerlandophone) du 7 juillet 2013.

L’abbé Philippe Mawet, responsable des messes radios et télévisées retransmises sur la chaîne publique RTBF, a participé aux deux jours de réunion, son sentiment est globalement positif, bien que la tendance soit comme partout aux économies. « De telles rencontres ont le mérite de ne pas confiner la retransmission des messes dans la sphère locale, mais au contraire de placer les grandes fêtes religieuses dans le rayonnement de l’Eglise universelle », relève-t-il positivement. « En outre, on est ouvert à la façon dont les différents pays vivent l’événement religieux, c’est important, car cette ouverture reflète la dimension très européenne des retransmissions. »  On perçoit bien la richesse ecclésiale d’un tel rassemblement, l’abbé Mawet  souligne l’intérêt de donner une crédibilité au travail pastoral à travers un service public. « Les responsables des chaînes publiques voient là un enjeu qui les fait réfléchir, et qui induit une solidarité entre responsables pastoraux et service public. »

Mais la solidarité se fait  également à un autre niveau, économique cette fois. « C’est le leitmotive », observe Ph. Mawet, « on doit réduire le nombre de messes et les moyens mis en oeuvre. L’austérité nous oblige elle aussi à la solidarité. Mais il ne faudrait pas que les économies se fassent au détriment de la qualité. Alors où faire des sacrifices? »

B.L.

Print Friendly

Lire aussi :

  • Pas encore de proposition d'article en relation.

URL courte: http://info.catho.be/?p=15723

Posté par le 24 mai 2012. inséré dans CathoBel, CathoBel Belgique, Europe, le fil info. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Commentaires Facebook et InfoCatho.be

Répondre

Vidéo à la Une

En vidéo depuis le Vatican

Le JP de 18h15 des Médias Catholiques

Audio à la Une

Abonnez-vous gratuitement à CathoBel !

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation pour valider votre inscription!

Nos pages spéciales

Dimanche 38 en ligne pour 1,29 € !

Il était une foi TV

Voir plus...

Il était une foi Radio

Ecouter plus...

Synode de Tournai «Pour que tous aient la Vie, la Vie en abondance»

Galerie photo

Services

Connexion | Conçu par InfoCatho.be | Conditions d'utilisation