L'information en continu des Médias Catholiques

Conférence internationale sur le pape Paul VI et l’Afrique

Bookmark and Share


Les catholiques africains rappellent l’intérêt spécial de Paul IV pour leur continent. Plus de 300 délégués catholiques d’Afrique se sont réunis à Nairobi, capitale du Kenya, les 1er et 2 août 2012, pour la conférence internationale « Le pape et l’Eglise en Afrique ». Les cardinaux, religieuses et autres laïques ont loué l’engagement du défunt pape pour le continent noir a rapporté le Service d’information catholique pour l’Afrique (CISA).

Paul VI, l’un des premiers papes qui inscrivit les voyages à son agenda,  dont certains historiques eurent des retombées importantes pour le concile Vatican II notamment, avait un intérêt « très particulier » pour l’Afrique, a rappelé Mgr John Onaiyekan, archevêque d’Abuja, au Nigeria. Avant même le début de son pontificat, en 1962, le défunt pape avait effectué une tournée africaine qui l’avait conduit dans de nombreux pays, dont le Nigeria. « L’un de ses premiers grands actes pontificaux fut la canonisation, en 1964, des martyrs de l’Ouganda dans la Basilique saint-Pierre », a ajouté le prélat.

Lors de cette cérémonie, il avait prononcé une homélie « puissante » qui sonnait comme une marque forte de son intérêt pour l’Afrique, qu’il manifesta plus tard. Cet intérêt et la confiance en l’Eglise de l’Afrique étaient sans cesse « croissants ». La canonisation des Martyrs de l’Ouganda eut un effet stimulant pour le moral de l’Eglise en Afrique à cette époque où le continent sortait du colonialisme, a souligné Mgr Onaiyekan.

Pour le pape Paul VI, l’Eglise catholique d’Afrique était une Eglise jeune, cherchant à embrasser les deux grandes forces que le Christ avait mises en place. Ces deux grandes forces étant la hiérarchie, pour donner à l’Eglise universelle, une visibilité, et la grâce de l’Esprit Saint, a déclaré le Cardinal Polycarp Pengo, archevêque de Dar-es-Salam, en Tanzanie et président du Symposium des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SECAM). Le pape avait souhaité que cette Eglise africaine réussisse à faire en sorte que ces deux forces puissent travailler ensemble, avec une grande intensité, pour la faire avancer.

La conférence était axée sur quatre points majeurs: le fondement théologique de l’activité missionnaire, l’ »inculturation » de la foi chrétienne, la responsabilité de l’Eglise envers la société et la promotion de la paix, la justice et le développement des personnes, et enfin, la famille et l’éducation. La rencontre, qui se déroulait à l’université catholique d’Afrique de l’est (UCAE) à Nairobi, était organisée conjointement par l’Institut Paul VI de Brescia, en Italie, le Centre international d’études et de documentation sur la vie et le magistère du pape Paul VI, et l’UCAE.

apic/ibc

Print Friendly

Lire aussi :

URL courte: http://info.catho.be/?p=17782

Posté par le 6 août 2012. inséré dans CathoBel, CathoBel International, International, le fil info. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Commentaires Facebook et InfoCatho.be

Répondre

Vidéo à la Une

En vidéo depuis le Vatican

Le JP de 18h15 des Médias Catholiques

Audio à la Une

Abonnez-vous gratuitement à CathoBel !

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation pour valider votre inscription!

Nos pages spéciales

Dimanche 30 en ligne pour 1,29 € !

Il était une foi TV

Voir plus...

Il était une foi Radio

Ecouter plus...

Synode de Tournai «Pour que tous aient la Vie, la Vie en abondance»

Galerie photo

Services

Connexion | Conçu par InfoCatho.be | Conditions d'utilisation