L'information en continu des Médias Catholiques

Le voyage du pape au Liban pourrait être remis en cause

Bookmark and Share

 

La guerre en Syrie suscite depuis des mois de graves tensions entre les partisans des insurgés et ceux qui soutiennent le régime du président Bachar Al-Assad. Le conflit syrien contamine le voisin libanais

Les médias libanais ont dénoncé, le 17 août, l’inertie de l’Etat alors que des dizaines de ressortissants syriens ont été enlevés par le puissant clan chiite des Mokdad en riposte au rapt de l’un des siens en Syrie. Face à la croissance des dissensions entre communautés, le patriarche de Cilicie des Arméniens craint pour la visite du pape Benoît XVI au Liban, prévue du 14 au 16 septembre 2012. « Ce qui se passe en Syrie créé vraiment une situation grave qui pourrait avoir des répercussions sur la vie politique du Liban et empêcher la visite du Saint-Père au Liban, ce qui serait vraiment un grand dommage! », a déclaré le 16 août le patriarche Nerses Bedros XIX Tarmouni sur les ondes de Radio Vatican. Dans l’état actuel de la situation, le voyage du pape au Liban est cependant maintenu.

Le patriarche arménien souligne que « nous prions ici tous les jours pour cette visite du pape, qui portera des fruits de paix, de pardon mutuel, de collaboration pour unifier le peuple libanais et les peuples du Moyen Orient ». Cette visite, insiste-t-il, n’est pas seulement pour les Libanais, mais pour tous les peuples du Moyen-Orient.

Il déplore que les enlèvements de Libanais en Syrie ont provoqué, « par esprit de vengeance », le kidnapping de Syriens au Liban. Des miliciens chiites ont enlevé plusieurs Syriens hostiles au régime de Bachar Al-Assad résidant au Liban. Des magasins ont été vandalisés, et des ouvriers chassés de leurs lieux de travail.

Les miliciens affirment avoir agi ainsi pour obtenir la libération de proches enlevés en Syrie par les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL). L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Qatar ont, quant à eux, officiellement appelé leurs ressortissants à quitter immédiatement le Liban, en raison d’une situation instable en matière de sécurité. « Les derniers événements ont rappelé aux Libanais les affres de la guerre civile », peut-on lire dans la presse libanaise du 17 août.

apic/

Print Friendly

Lire aussi :

  • Pas encore de proposition d'article en relation.

URL courte: http://info.catho.be/?p=18077

Posté par le 17 août 2012. inséré dans Actualité, CathoBel, CathoBel International, le fil info. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Commentaires Facebook et InfoCatho.be

Répondre

Vidéo à la Une

En vidéo depuis le Vatican

Le JP de 18h15 des Médias Catholiques

Audio à la Une

Abonnez-vous gratuitement à CathoBel !

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation pour valider votre inscription!

Nos pages spéciales

Dimanche 42 en ligne pour 1,29 € !

Il était une foi TV

Voir plus...

Il était une foi Radio

Ecouter plus...

Synode de Tournai «Pour que tous aient la Vie, la Vie en abondance»

Galerie photo

Services

Connexion | Conçu par InfoCatho.be | Conditions d'utilisation