L'information en continu des Médias Catholiques

Benoît XVI s’adresse à la Rencontre Mondiale Interreligieuse de Sarajevo

Bookmark and Share

La négation de Dieu et l’instrumentalisation de la religion représentent le double risque d’entraîner une violence sans limite. C’est ce que rapporte un message de Benoît XVI, adressé le 10 septembre 2012, au Cardinal Vinko Puljic, archevêque de et aux participants à la rencontre internationale interreligieuse pour la paix à (Bosnie-Herzégovine ) à l’initiative de Sant’Egidio.

Diversité de responsables religieux et civiles
Des centaines de responsables religieux de toutes les confessions et des personnalités du monde de la culture et de la politique, venus d’une soixantaine de pays sont réunis jusqu’à mardi à Sarajevo, ville symbole de l’histoire contemporaine. Ils participent à un congrès international organisé par la Communauté de Sant’Egidio, en collaboration étroite avec les autorités musulmanes, orthodoxes, catholiques et juives de Bosnie-Herzégovine. La rencontre a commencé dimanche par un geste de réconciliation : le patriarche serbe-orthodoxe Irénée à participé à l’eucharistie catholique dans la cathédrale de Sarajevo.

Message du pape
Benoît XVI qui avait reçu en audience samedi les fondateurs de Sant’Egidio a fait parvenir un message d’encouragements aux congressistes. Le Pape met en garde contre deux forces négatives qui menacent la paix : l’instrumentalisation violente de la religion d’une part et d’autre part le refus de Dieu qui caractérise les sociétés sécularisées. « L’instrumentalisation de la religion comme motif de violence et le « non » à Dieu au nom d’une vision sécularisée de l’homme mettent en péril la paix », écrit le Pape, qui rappelle ce qu’il avait déjà développé à , à savoir combien les effets combinés de ces deux forces négatives avaient fait des ravages à Sarajevo, où la guerre il y a 20 ans a porté mort et destruction. Les menaces du terrorisme, les guerres qui ensanglantent le monde. Plus que jamais nous avons besoin de paix. Le Pape, dans son message, pense donc au Proche-Orient, à la dramatique situation en Syrie, et au tout prochain voyage au Liban, en souhaitant que la réconciliation et la tranquillité puissent arriver dans ces régions.

L’attachement du peuple serbe à la construction de la paix
Les leaders des communautés chrétiennes orthodoxe et catholique, ainsi que des communautés musulmane et juive de Bosnie ont lancé dimanche 9 août un appel à la paix. En soulignant l’ »attachement du peuple serbe à la construction de la paix », le patriarche de l’Eglise orthodoxe serbe, Mgr Irinej, a souhaité que l’avenir des peuples des Balkans soit « libéré des expériences tragiques et douloureuses du passé ». Plus tôt dans la journée de dimanche, Mgr Irinej a célébré une messe dans la principale église orthodoxe de Sarajevo. L’archevêque de Sarajevo, le cardinal Vinko Puljic, et plusieurs membres du clergé local, était présents lors de cette célébration. Plusieurs centaines de fidèles ont assisté à la liturgie, nombre d’entre eux dans la cour de l’église, située dans le centre de Sarajevo, où la cérémonie était retransmise sur un écran géant. (photos)

Le fondateur de Sant’Egidio appelle à la compassion pour toutes les victimes
Andrea Riccardi, fondateur de la communauté Sant’Egidio et actuel ministre italien de la Coopération internationale et de l’intégration, a invité les communautés locales à la compassion pour toutes les victimes de la guerre des Balkans. « Soyons honnêtes, les souvenirs sur la guerre sont différents, mais la douleur et la souffrance qui rongent tout le monde sont les mêmes. La douleur est gravée dans le coeur de tous et la douleur de chaque mère est la même, indépendamment de son appartenance ethnique ou religieuse », a dit M. Riccardi.
Pour rappel, la guerre intercommunautaire de Bosnie (1992-95), qui avait opposé les communautés serbes, croate et musulmane, a fait quelque 100.000 morts. Les victimes du siège de Sarajevo, représentent à elles seules 11.000 morts en près de quatre ans.

La crise affecte les fondations humanistes européennes
Mario Monti, le chef du gouvernement italien, et Herman Van Rompuy, le président de l’Union européenne, étaient également présents dimanche à l’inauguration de la rencontre. « La crise affecte les fondations humanistes autour desquelles l’Europe s’est bâtie et développée », a déclaré le président du Conseil italien. « L’euro qui était un facteur de cohésion (…) risquait et risque encore, peut-être de façon paradoxale, de devenir un facteur de divisions, de nouvelles fractures en Europe », a poursuivi le chef du gouvernement italien.

Pour la première fois toutes les religions participent à l’organisation
Les différentes communautés religieuses ont participé, dans la sérénité, à la préparation de cet événement : le patriarche orthodoxe serbe de Belgrade, le Grand Mufti de Bosnie, l’archevêque catholique de Sarajevo, le cardinal Puljic, le chef de la communauté juive, côte à côte, pour la première fois depuis vingt ans : c’est le signe que les choses peuvent changer et c’est un message pour la population.

Sarajevo à la croisée des religions s’islamise
Au moment de la guerre, les catholiques ont quitté en masse la Bosnie, une véritable hémorragie. Aujourd’hui, Sarajevo est une ville qui s’islamise et qui perd, chaque jour un peu plus, son caractère pluraliste. La communauté de Sant’Egidio veut aussi profiter de cette rencontre pour redire que la minorité catholique a les mêmes droits que les autres religions et qu’elle a toute sa place dans ce pays. Il s’agit aussi de montrer que les Balkans ont leur place en Europe et qu’ils peuvent devenir un modèle de convivialité.

www.santegidio.org

(c) Photos sant Egidio  [nggallery id=48].

BL avec SEgidio/ND/

Print Friendly

Lire aussi :

URL courte: http://info.catho.be/?p=18819

Posté par le 11 sept 2012. inséré dans Actualité, CathoBel, CathoBel International, le fil info, Photos. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Commentaires Facebook et InfoCatho.be

Répondre

Vidéo à la Une

En vidéo depuis le Vatican

Le JP de 18h15 des Médias Catholiques

Audio à la Une

Abonnez-vous gratuitement à CathoBel !

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation pour valider votre inscription!

Nos pages spéciales

Dimanche 39 en ligne pour 1,29 € !

Il était une foi TV

Voir plus...

Il était une foi Radio

Ecouter plus...

Synode de Tournai «Pour que tous aient la Vie, la Vie en abondance»

Galerie photo

Services

Connexion | Conçu par InfoCatho.be | Conditions d'utilisation