L'information en continu des Médias Catholiques

R.D. Congo: la contribution des évêques au « dialogue national »

Bookmark and Share

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) vient de publier un memorandum afin de contribuer au « dialogue national » proposé par le président Joseph Kabila en décembre dernier. Proposition de dialogue qu’elle salue comme une   »initiative noble et louable » qui va renforcer la cohésion nationale.

Le mémorandum de 33 points adressé au président Kabila est une contribution de l’Eglise catholique à ce projet de forum national. Pour la CENCO, « l’idée de dialogue a émergé. Pour certains citoyens, elle constitue la voie de sortie de la crise qui secoue le pays depuis les élections présidentielles et législatives de 2011″. Cette crise s’est aggravée à travers les violences dans l’Est du pays, notamment la prise et l’occupation de la ville de Goma par le mouvement rebelle M23, en novembre 2012.
Les évêques congolais ont appelé par plusieurs fois dans le passé au dialogue national, « voie royale et pacifique » de sortie de crise, et élément constitutif de tout système démocratique. Mais dans le contexte actuel que vit le pays, il s’agit de « bien appréhender » ce dialogue, afin qu’il contribue effectivement à la solution des problèmes.

Processus électoral inachevé

La CENCO admet les efforts déployés par le gouvernement pour renforcer la démocratie dans le pays, mais déplore « un malaise » lié au manque de consensus national, depuis les élections de 2011. Ils ont relevé à ce sujet, que « jusqu’à ce jour, le processus électoral demeure inachevé ». La responsabilité du pouvoir organisateur est lourdement engagée, selon les évêques. La décentralisation prescrite dans la Constitution tarde à se concrétiser.
Les évêques regrettent également que de nombreux partis politiques soient intéressés à la conquête du « pouvoir pour le pouvoir ». Certaines organisations de la société civile, au lieu de remplir leur mission de défendre les intérêts du peuple, se laissent aussi récupérer et politiser par ces partis.

Une politique nationale de gestion des ressources naturelles

La CENCO déplore en outre l’absence d’investissement dans la création des industries de transformation des matières premières. L’investissement dans le domaine agricole n’est pas encore, non plus, à la hauteur des besoins du pays. Ils réclament l’élaboration d’une politique nationale de gestion des ressources naturelles.
Les évêques critiquent finalement le non respect, par l’Etat, de la rétrocession et de la péréquation, qui devraient garantir le développement des provinces et la solidarité nationale.
Ils concluent que leur pays se trouve à « un tournant décisif ». Il peut accéder à un avenir meilleur « si toutes ses forces vives s’engagent à respecter les règles de la démocratie et à observer scrupuleusement l’ordre constitutionnel », notent les évêques de RDC.

P.G. (avec Apic)

Print Friendly

Lire aussi :

URL courte: http://info.catho.be/?p=28648

Posté par le 6 mar 2013. inséré dans CathoBel, CathoBel International, International, le fil info. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Commentaires Facebook et InfoCatho.be

Répondre

Le JP de 18h15 des Médias Catholiques

Vidéo à la Une

En vidéo depuis le Vatican

Audio à la Une

Abonnez-vous gratuitement à CathoBel !

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation pour valider votre inscription!

Nos pages spéciales

Dimanche 16 en ligne

Il était une foi TV

Voir plus...

Il était une foi Radio

Ecouter plus...

Synode de Tournai «Pour que tous aient la Vie, la Vie en abondance»

Galerie photo

Services

Connexion | Conçu par InfoCatho.be | Conditions d'utilisation